mdt } pensées & spiritualités

Clivages

9 juillet 2024

Quand vient le temps des oppositions et des divisions profondes, quand nous ne nous comprenons plus alors que nous parlons la même langue et que nous vivons sur le même coin de terre, que devons nous faire alors que toute la création nous invite à l’unité ?

Nous pouvons ne pas être d’accord avec tel ou tel, ne plus supporter ceux qui attisent la peur et la haine de l’autre : ils semblent se nourrir de la pauvreté en prétendant la sauver, ils prennent le pouvoir sur les faibles en leur promettant un veau d’or ! Balivernes politiques, échecs sociétaux, refus de l’autre : aucun d’entre nous ne souhaite entrer dans cette spirale de mort.

Quel est donc le sens de ce monde divisé où la bonté semble s’éloigner à chaque instant ? N’est-il pas pourtant le reflet extérieur de ce qui se joue à l’intérieur de nous ? Nous nous trouvons trop ceci ou trop cela, n’aimons pas telle partie de notre caractère ou de notre corps, n’arrivons pas à mettre à l’écart telle pensée noire ou absurde, telle attitude ou parole blessante. Il y a en nous des distensions, des contradictions et des certitudes mentales qui semblent bien loin de l’harmonie et du bonheur que nous cherchons. Notre première mission de vie n’est-elle pas de retrouver l’unité en nous ?

Paul écrivait aux habitants de Corinthe il y a quelques siècles : "Chacun de vous parle ainsi : Moi j’appartiens à Paul - Moi, à Apollos – Moi à Céphas – Moi à Christ. Le Christ est-il divisé ?"

Julie Trottier, scientifique renommée, hydrologue et climatologue, me disait lors du festival 3 jours pour l’eau : « Le plus petit groupe auquel je me sens appartenir, c’est l’humanité ! » Comme elle a raison et merci Julie si tu me lis. C’est pour moi une vision christique capable, si nous la faisons nôtre, d’apporter beaucoup plus de sérénité dans nos rapports humains.

« Père, garde les pour qu’ils soient Un comme nous sommes Un » dit le Christ dans son ultime prière.

Si nous faisons grandir en nous cette conscience d’être un maillon indispensable à l’unité de l’ensemble, un grand pas vers la paix est déjà réalisé.

Aucune parole moralisatrice dans mes propos, juste une évidence à mes yeux : l’humanité a tout ce qu’il faut en elle pour créer, construire et être Une à la semblance de son créateur. C’‘est notre mission individuelle et collective, notre mission d’incarnation : habiter la terre en la gratifiant pour ce qu’elle nous donne, respecter le vivant sous toutes ses formes, s’émerveiller de l’étincelle divine qui brille en chaque être.

Alors seulement nous pouvons reconnaître que nous sommes d’une famille, d’un groupe de pensée, d’une famille spirituelle, d’un parti, d’un peuple, sans jamais oublier que nous n’appartenons à aucun de ces groupes mais à l’humanité entière. Nous sommes au Christ si nous le souhaitons et à tous les êtres de lumière qui ont ouvert la voie de l’unité. Ils ont rassemblé en eux-mêmes ce qui est de la terre et ce qui est du ciel. C’est ce que nous appelons l’Amour.

Nos choix se feront alors pour que l’humanité entière se sente mieux et l’œuvre de création perpétuée par nos mains, que l’environnement dans lequel nous vivons en soit préservé et le souffle divin crée toute chose nouvelle. Comme nous essayons chaque jour que nos actes soient en cohérence avec nos paroles et nos pensées, que l’intelligence de notre cœur prenne le pas sur l’ego et les vérités affirmées. Ainsi nous travaillons à l’unité plus qu’à la division, à la bonté plus qu’à la violence, à la justice plus qu’au rejet de l’autre.

Entre terre et ciel - d’après le psaume 96 - Psaumes insolites

Entonnez pour Dieu une louange qui vient du cœur,
Chantez pour lui hommes et femmes de la terre,
Méditez et prononcez son nom.
 
Chaque jour, proclamez sa grandeur,
Apprenez à vos enfants les paroles de vie,
Annoncez à toute la terre sa force créatrice.
 
Lui, l’Eternel, a créé l’univers,
Devant tant de beauté, nous nous inclinons,
Sa force et sa grandeur nous fascinent !
 
Offrez au Seigneur, familles et peuples,
Offrez-lui votre capacité à vivre ensemble,
C’est ce qui fait sa fierté, sa grandeur !
 
Que votre offrande soit bonté et tendresse,
Renoncez à ce qui vous empêche de grandir,
Laissez vos peurs et choisissez la vie !
 
Allez dire à tous : « Le Seigneur est Dieu,
La création et la vie sont entre vos mains,
Apprenez à aimer la terre et ceux qui l’habitent. »
 
Fête au ciel et douceur sur la terre,
La mer reflète la lumière des cieux
Et la nature exhale des parfums de bonheur.
 
Même les arbres tremblent de joie
Devant Dieu qui vient,
Pour chérir et embrasser la terre.
 
Sa force ressemble à la tendresse d’un père,
Sa douceur à la parole réconfortante d’une mère,
Il vient et propose la justice et l’amour.
 
Offrez au Seigneur, familles et peuples,
Offrez-lui votre capacité à vivre ensemble,
C’est ce qui fait sa fierté, sa grandeur !